[Interview] Century 21 & Vente-privee.com : retours sur la mise en place Workplace by Facebook

Lors du petit-déjeuner « Com’interne & Numérique » du 30 juin, nous avons accueilli Laurent Vimont, Président de Century 21 France, ainsi que Catherine Spindler et Camille Avisseau respectivement Directrice Marketing et Responsable Communication Interne chez Vente-privee.com. Ces derniers sont venus présenter leurs retours d’expériences sur le déploiement du réseau social d’entreprise Workplace by Facebook.

Laurent Vimont est revenu sur la manière dont Workplace by Facebook a été mis en place chez Century 21, en soulignant la valeur ajoutée du nouvel outil en matière de management, de méthode de travail et de culture d’entreprise. Retour en vidéo :

Comment est venue l’idée de mettre en place Workplace by Facebook ?

Cela fait des années que nous réfléchissons à l’évolution des modèles de management de la société. Lorsque nous avons rencontré Laurent Solly, Directeur Général France et Europe du Sud de Facebook, nous avons trouvé un modèle permettant de mettre à plat l’organigramme, d’organiser une communication transverse plus efficace et de casser les barrières du management traditionnel. En effet, Workplace by Facebook est un outil que Facebook utilise depuis des années pour gérer tout ses projets. De ce fait, nous avons sauté le pas assez naturellement.

Workplace by Facebook a-t-il remplacé les outils de communication existants ?

Nous sommes venus poser l’outil Workplace by Facebook au dessus de nos outils existants, sans les remplacer. En effet, les mails, l’intranet et parfois le fax ont encore leur utilité, même si c’est de moins en moins souvent. Nous ne sommes pas passés du blanc au noir en claquant des doigts, il y a une mutation qui est en cours. Workplace by Facebook ne remplace donc pas tous les outils actuels, en revanche, nous le privilégions dans le mode de communication. Par exemple, nous n’envoyons plus un seul compte-rendu de réunion par mail, nous les publions dans les groupes concernés sur Workplace by Facebook. Ainsi, le COMEX par exemple voit tous les compte-rendus de ses réunions publiés dans son groupe, compte-rendus qui ne sont donc plus jamais envoyés par mail.

Est-il essentiel que le dirigeant du groupe porte lui-même ce projet pour en assurer la réussite ?

Ayant fait ce choix, je vais répondre que oui, mais c’est un choix personnel que je ne veux pas imposer aux autres. En effet, il est évident que lorsque le dirigeant montre l’exemple, comme dans beaucoup de sujets, les choses vont beaucoup mieux, donc la réponse est clairement oui.

bannerWIDEv2


camille ravisseau

unnamed

Catherine Spindler et Camille Avisseau nous ont dévoilé, quant à elles, le plan de communication mis en place au sein de Vente-privee.com à l’occasion du lancement de Workplace by Facebook, avec un focus sur la stratégie d’engagement. Retour sur leur témoignage.

Pourquoi avez-vous mis en place Workplace by Facebook ?

Le Groupe vente-privee continue d’accélérer son développement en France et à l’international. Pour accompagner cette forte croissance et créer du lien entre nos 4500 collaborateurs à travers le monde, nous avions besoin d’un outil collaboratif pour le groupe. Workplace, par sa facilité d’utilisation, a été notre premier choix. Plus qu’un outil, c’est une nouvelle façon de travailler ensemble.

Quels obstacles avez-vous rencontrés dans ce projet ?

Nous avons eu un plan de lancement efficace, qui nous a permis d’onboarder très rapidement les collaborateurs de la première vague sur la plateforme. En revanche, après 6 mois de lancement, nous devons retravailler notre stratégie d’engagement : nos collaborateurs se connectent régulièrement mais participent peu sur Workplace. Au-delà de contenus dédiés, il y a un enjeu réel d’animer, de façon régulière, nos ambassadeurs, nos managers, et les membres du Comex.

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à d’autres responsables de communication interne qui souhaiteraient se lancer sur cette plateforme ?

Je redonnerais les quelques facteurs clé de succès qui sont souvent partagés lors de l’implémentation d’une plateforme collaborative : un sponsorship du Comex essentiel, un community management soutenu, et bien sûr un besoin organisationnel évident (chez vente-privee, le besoin d’améliorer la collaboration). Et le dernier, qui est le vrai atout de Workplace by Facebook : la simplicité d’utilisation.

Compte-rendu

Le compte-rendu complet du petit-déjeuner com’interne & numérique est disponible sur demande. Contactez : comin@madmagz.com.

footerarticlesv2

Pauline Thevenin-Lemoine

Responsable des Projets Editoriaux et Consultante chez Madmagz Com'In

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *